Le vieux qui lisait des romans d’amour

Il possédait l'antidote contre le redoutable venin de la vieillesse. Il savait lire.

Publicités